Les belles promesses de Med In Town

Avec son idée géniale de faire entrer toute une usine de fabrication dans un container maritime de 30 m2, la start-up Med In Town apporte une solution totalement innovante dans la fabrication des dispositifs médicaux.

C’est une sorte de crise de la quarantaine avec un an d’avance. Jérôme Prêcheur quitte son entreprise stéphanoise d’implants orthopédiques où, pendant quinze ans, il fut responsable Qualité, puis en Production logistique, avec l’idée de réaliser des impressions 3D de dispositifs médicaux, et plus précisément des guides de coupe pour la chirurgie orthopédique. Il crée Med In Town en janvier 2020. Deux mois plus tard, le premier confinement va ralentir le projet mais pas freiner son enthousiasme. « Med In Town cible les fabricants de DM et les établissements de santé où les fabricants pourront mettre à disposition des solutions d’impression 3D in situ », explique Jérôme. En juin 2020, il déconfine son énergie et signe un double partenariat avec l’École Nationale d’Ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE) qui possède une chaire d’impression 3D, et l’incubateur des Mines Saint-Étienne pour son centre d’ingénierie basé sur le site du CHU.

Au plus près du besoin

Un an après sa création, une levée de fonds permet de financer la maquette du site de production baptisé MicroFactory®, un container maritime récupéré et réagencé pour pouvoir transformer un fichier informatique en DM utilisable en bloc opératoire : « Dans 30 mètres carrés, nous installons deux imprimantes 3D, une station de travail, un laveur-désinfecteur, une salle blanche de 5 mètres carrés, un sas pour les opérateurs et un local technique pour la gestion de l’eau et de l’air. La MicroFactory® permet d’être agile, flexible et polyvalente, de répondre aux besoins de l’hôpital, à la personnalisation des soins et de réduire les durées d’hospitalisation. » Avec la Certification ISO 13485

* tout juste en poche, Med In Town s’apprête à lancer une deuxième levée de fonds pour lancer ce business modèle qui pourrait bien révolutionner l’industrie des dispositifs médicaux.

* La Certification ISO 13485 spécifie les exigences relatives à un système de gestion de la qualité pour les organisations devant démontrer leur capacité à fournir des dispositifs médicaux répondant de manière cohérente aux exigences du client et de la réglementation.

Micro Factory et maxi Icare

Entre Med In Town et Icare la collaboration a débuté très en amont avec la validation de tous les procédés spéciaux : nettoyage, emballage, stérilisation, maîtrise de la salle blanche : « C’est un projet que nous avons pris ensemble dès le concept et tout se passe bien, souligne Jérôme Prêcheur. Ce qui est très intéressant, c’est de pouvoir proposer une mini machine-usine où tout est validé à l’intérieur et où ces validations sont duplicables pour tous les containers et leurs équipements. Nous pouvons réaliser des “copier-coller” de micro factory et les implanter partout dans le monde avec les validations nécessaires dans le respect de la réglementation. Grâce à Icare, nous allons pouvoir produire au plus près. En résumé, faire du “Med In Town” ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.