Icare en force à Düsseldorf

L’attente était forte pour cette édition 2021 du salon Medica qui avait été annulé l’année dernière pour cause de Covid. Même si la fréquentation fut légèrement moindre qu’en 2019, où 121 000 professionnels de 170 pays étaient présents, les acteurs de la filière santé ont pu découvrir le potentiel d’innovation de l’industrie des technologies médicales.

S’il existe un lieu où les professionnels de la santé peuvent découvrir toutes les facettes du marché mondial de la technologie médicale et des produits médicaux, et aussi trouver des réponses à leurs problématiques, c’est bien Düsseldorf où, depuis plus de 40 ans, se tient le salon Medica. Pour cette édition 2021 (du 16 au 19 novembre), le Groupe Icare y était représenté en équipe régionale, partageant un stand avec quatre autres entreprises d’Auvergne-Rhône Alpes, les pôles de compétitivité Lyon Biopôle et Techtera, ainsi que l’espace d’innovation i-Care LAB. « Icare est historiquement implantée dans la région de Clermont et c’était important que notre expertise de la maîtrise de la sécurité des produits de santé soit représentée dans l’écosystème dynamique de notre région en matière de santé », souligne Christian Poinsot, Président Groupe Icare.

Présenter toute l’étendue de son offre

Medica n’est pas uniquement un salon rassemblant près de 5 000 exposants d’environ 70 pays, c’est également l’occasion d’assister à de nombreux forums, des conférences et des manifestations spéciales. « Medica est une formidable opportunité pour le Groupe Icare puisque nous n’avons pas souvent l’occasion de présenter l’ensemble de notre offre car nous sommes parfois reconnus pour l’un de nos Pôles de compétences, sans connexion avec les autres, ajoute Séverine Itier, Directeur Général Groupe Icare. Du concept à la mise sur le marché, en passant par toutes les étapes de contrôle et de validation, notre palette très large de prestations est assez singulière et quasiment unique sur le marché. Les visiteurs ne s’y trompent pas et Medica est une belle occasion pour développer notre réseau de contacts. » Et comme 66 % d’entre eux ne sont pas Allemands, c’est aussi une réelle opportunité de développer ses positions en Europe et au-delà, puisqu’Icare compte une filiale en Suisse et une autre au Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.